Hygiène dentaire: qui ne veut pas de dents blanches et saines?😃

Hygiène bucco-dentaire :

La santé buccodentaire est essentielle et a comme objectif l’hygiène. Cette dernière permet l’éviction quotidienne de la plaque dentaire (qui se forme naturellement et en permanence à la surface des dents) et des débris alimentaires. Cela réduit la présence de micro-organismes potentiellement pathogènes et prévient la formation de tartre ainsi que le développement de caries ou de maladies parodontales. En effet, les bactéries sont responsables d’une irritation des gencives (gingivite), qui deviennent rouges, gonflées, et saignent facilement au brossage. Cette situation risque de dégénérer en parodontite entraînant l’apparition de mobilité puis la perte des dents.

Bon nombre de bactéries présentes dans la plaque dentaire transforment les sucres en acide lactique. L’action de cet acide sur l’émail dentaire aboutira à une déminéralisation de la dent et à l’apparition d’une cavité, la carie. Cependant, le pouvoir tampon de la salive permet de ramener l’acidité de la bouche (pH) à la neutralité. Toutefois, dans la bouche d’une personne mangeant constamment, l’acidité restera importante. Le risque d’apparition de carie s’en trouvera donc fortement augmenté.

Le tartre, qui est de la plaque dentaire minéralisée, ne peut plus être éliminé par simple brossage, et doit être enlevé chez le dentiste par un détartrage.

Une bonne hygiène quotidienne permet également de protéger l’émail dentaire, en le rendant plus résistant et en favorisant la reminéralisation. L’aspect esthétique et cosmétique n’est plus à souligner. La nutrition constitue aussi un autre aspect important puisqu’il existe un lien de causalité entre la prise d’aliments sucrés et l’apparition de caries dentaires, par exemple. Par ailleurs, le microbiote buccal joue également un rôle et est influencé par l’alimentation.

Produits d’hygiène :

La brosse à dent doit être souple. C’ est la seule brosse qui permet d’avoir un brossage efficace et non agressif. Une bonne brosse à dent doit permettre une bonne accessibilité des zones postérieures (petite tête, manche facile à tenir, courbure du col) et doit être nettoyée après chaque utilisation. Elle sera utilisée après chaque repas et changée tous les 2-3 mois.

Le  dentifrice sera au goût de chacun. Mais il sera de préférence fluoré et peu abrasif. Les doses de fluor doivent être adaptées en fonction de l’âge et du risque carieux. Si le fluor réduit le risque de carie, une concentration trop forte ou l’usage d’un dentifrice avec des doses de fluor trop élevées augmente le risque de coloration dentaire.

Les fils, rubans dentaires et brossettes permettent d’accéder aux espaces interdentaires et à la face latérale des dents.

Les bains de bouche sont de plusieurs types :

* Les bains de bouche antiseptiques contiennent un principe actif antibactérien. Ils traitent les infections et les inflammations de la muqueuse buccale et sont à utiliser deux à trois fois par jour pendant maximum 10 jours  

* Les bains de bouche protecteurs contre les caries, purifiants contre la mauvaise haleine, « spécial gencive » en cas de saignements peuvent être utilisés après le brossage des dents, en produit de soin complémentaire.

Situations particulières :

La grossesse :

Les variations hormonales de la grossesse engendrent une modification de la composition de la salive, de la flore buccodentaire et de la perméabilité vasculaire. Très souvent, les femmes enceintes ont une gingivite gravidique, car liée à la grossesse. Nous ne pouvons que recommander à une femme enceinte, ou celle désirant l’être, un examen chez le dentiste et une hygiène buccodentaire irréprochable.

Le diabète :

Les gingivites et les parodontites constituent l’une des complications chez le diabétique avec une multiplication du risque par 3 en cas de diabète mal équilibré. Cependant, si le diabète est équilibré, le risque n’est pas plus important. Les raisons de ce risque augmenté est le changement de composition salivaire et des troubles de la microcirculation inhérents à cette maladie.

Le patient diabétique devra donc attacher le plus grand soin à son hygiène bucco-dentaire et rendre visite régulièrement à son dentiste.

Les personnes âgées :

Il est bon de briser un mythe: la perte de dents chez la personne âgée n’est pas naturelle et ce n’est pas une fatalité. Néanmoins, les polymédications auxquelles elles sont soumises, les pathologies chroniques, les prothèses mal entretenues ou devenant inadaptées sont autant de facteurs de risque.

L’hygiène buccodentaire permet de prévenir les infections notamment, mais aussi de maintenir une bonne nutrition en préservant l’usage de la dentition. La mastication est un élément essentiel de l’alimentation et du plaisir que l’on peut en avoir. A ce titre, les brosses à dent électriques peuvent être utiles.

Il faut savoir que seuls 24% des personnes âgées sont autonomes pour leurs soins buccodentaires et cet aspect est malheureusement souvent négligé au cours d’une toilette de personnes dépendantes…